AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

ED WESTWICK | Libre

avatar
Lilja Jóhannsdóttir
MESSAGES : 44
INSCRIPTION : 24/06/2010
AVATAR : kristen stewart

Présentation
Présentation:
Relationship:
Location: Suites
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: ED WESTWICK | Libre Mar 29 Juin - 13:16

Libre - RÉSERVÉ - PRIS
25 ans - Lucian 'Luke' Steindraüner - Célibataire
- Origine: suisse/allemagne
- Profession: écrivain sans éditeur
- Groupe: Vacanciers
- Avatars Possibles: Ed Westwick (de préférence)

intelligentextravertidéterminédrôle
tête en l'airlunatiquearrogantmauvais perdant

Rédigé par Lilja Jóhannsdóttir
Lilja Jóhannsdóttir
ft Kristen Stewart


Luke est l’ex petit ami de Lilja, enfin… l’ex futur peut être nouveau, puis encore ex. Leur relation est complexe, en effet, tout les deux sont très différents et s’entendent bien, jusqu’à ce que tout explose. Ils se sont quittés trois fois et se sont remis ensemble deux fois. Mais cette fois ci c’est la bonne, Lilja est bien décidé à tirer un trait sur lui… Enfin...
La réalité est qu'ils s'aiment, mais qu'ils sont trsè différents.

Capricà Bryonia Andrealetti
ft Alexis bledel


A vrai dire entre Cappie et Luke tout se passe plutôt bien, sauf quand Luke et Lilja ne sont pas ensemble, là Cappie est sarcastique et lui en veut. Cappie veut que sa meilleure amie soit heureuse, et lorsqu’ils sont séparés, elle ne l’est pas. Luke et Cappie s’apprécient suffisamment pour qu’ils parlent d’amitié. Cependant ce n’est pas une amitié confidente, mais plutôt une amitié délirante. Ils rient beaucoup ensemble. C’est elle qui lui à dit que Lilja et elle étaient partie en vacances, elle lui a donné le nom de la destination, et de l’hôtel dans l’espoir de les voir se rabibocher encore une fois.
ft


ft


En savoir un peu plus

Son histoire
Note de l'auteur
BONJOUR ! Alors Ed est absolument non négociable. Si vous le prenez c’est pas pour sauter ensuite sur une leighton et faire le remake blair/chuck, tout comme en prenant Kristen, j’ai pas voulu faire du bella/edward, faut un peu sortir des clichés. Voilà, ça c’est fait x)
Ensuite, je demande une présence assez régulière, n’abandonnez pas le rôle s’il vous plait ! Pour ce qui est du niveau, ça m’est sincèrement égale, que vous soyez débutant ou pro, peut importe, mais fait une minima de 10/15 lignes quand même x)
J’aimerais quiconque le prendra *.*

Son histoire. Je vous la laisse libre, il est issu d’une famille d’origine suisse et allemande, et a vécu dans la suisse Francophone, donc Genève pour faire simple. Il peut avoir des frères et des sœurs, c’est totalement libre. Il est en revanche issu d’une famille riche, son père possède la BPS, banque Privée Suisse. Cependant, Luke n’est pas du genre à vouloir se servir sur le compte de ses parents, il accumule les boulots pour parvenir à subvenir par lui-même à ses besoins, il est déterminé. Son rêve est de devenir écrivain, juste écrivain. Il a d’ailleurs un réel talent mais ne ârvint pas à trouver un éditeur. Son dernier véritable boulot en date est livreur de fleurs, c’est comme ça qu’il a rencontré Lilja.

* leur rencontre, extrait de ma présentation *

Elle était au téléphone depuis une bonne heure quand elle raccrocha enfin. Elle avait horreur que son père l’appelle sur son lieu de travail, à vrai dire ces derniers temps elle avait horreur que son père l’appelle. Depuis le décès de sa mère, il ne savait pas à qui parler, et naturellement il se tournait vers sa fille qui ponctuait son long monologue, de « hunhun… », « humm », « ahh », « ça doit être dur. ». le téléphone était en haut parleur, et elle travaillait à côté, elle était incapable de rester à écouter quelqu’un tergiverser sur sa propre vie. Son père était bien la seule personne avec qui elle n’était pas franche, elle ne voulait pas le blesser en lui disant qu’il l’embêtait, le pauvre ne s’était jamais remis de la mort de sa femme d’un cancer il y avait un an et demi, Lilja se voyait mal lui faire encore un peu plus mal.
Elle fixa l’encadrement de la porte avant de dire :

- Oh Oh Oh ! dit alors Lilja an raccrochant son téléphone en voyant arriver l’homme livreur de fleurs.
- Oui Mademoiselle ?
- Les fleurs là ! Ca ne va pas être possible !
- Pourquoi ? On est bien à … l’ONU bureau de l’Islande ?
- Oui, oui oui ! Mais non ! Mr Bjornsson est allergique ! Alors c’est non !
- A vos souhaits, mademoiselle. Dit-il en riant par rapport au nom.
- Dehors, dehors, avec vos… fleurs !
- Mais elles ne sont pas pour… Mr Machinchose, elles sont au nom de Mademoiselle… Johann…dottruc.
- Johannsdottir. Répondit-elle froidement.
- Ouais, ça doit être ça, elles sont de la part de… Rich. Lu-t-il sur le papier.
- Fouttez-les vous ou je pense, faites en don a une femme désespérée, moi j’en veux pas.
- Vous ave l’air désespéré.
- Dehors, rétorqua-t-elle.
- Mademoiselle Johanstruc, prenez-les, j’suis payé pour les livrer.
- Vous faites ça par choix ou par obligation, nan sincèrement, livrer les gens c’est une passion ?
- Non, pourquoi.
- Travailler c’est ma passion, vous entravez mon temps de travail, ma passion, vous aimeriez que je vous empêche de regarder un match de foot avec vos amis sur votre canapé une bière la main ? NON ? Dehors !
- A vrai dire ma passion c’est la lecture, l'écriture, le cinéma, la musique, et la fête mais… je veux bien regardez un match de foot avec vous, y’a pas de soucis ! ca pourrait devenir une passion là.
- J’ai dis dehors !

Lilja haussait alors la voix. Et lui prenait une expression de visage qui donnait à Lilja l’envie de le frapper, lui faire perdre son temps le faisait sourire, cela la faisait sourire. La jeune femme se leva alors de son bureau, de nature petite, elle était perchée au sommet de talons et s’approcha du jeune homme lui indiquant à l’aide d’un sourire de courtoisie mal fait la porte. Le livreur leva les mains résigné et fit mine d’être en état d’arrestation et se dirigea vers la porte résigné, ses fleurs à la main. Une fois dans le couloir, elle l’accompagna pour elle sûr qu’il ne se retournerait pas. Pourtant c’est ce qu’il fit. Elle le fixa, et ne dit rien. Il dit alors :

- Okay, je ne suis que livreur, ce n’est pas la plus grande ambition de ma vie, ça n’est pas mon rêve ! Mon diplôme vaut sans doute moins que le votre ! Okay. J’ai d’autre ambition dans la vie, je veux être écrivain, okay, chacun son rêve, vous c’est de travailler, très bien. il marqua une pause et ajouta : On est parti sur de mauvaise bases, je me présente : Luke Steindraüner, et vous ?
- Euh... Lilja Jóhannsdóttir, dit-elle surprise, et ajouta : Enchanté et désolé pour la.. remarque.
- Encanté Lilja répèta-t-il avec un sourire charmeur, puis ajouta : Puisque vous ne voulez pas des fleurs de ..; RIch, vous prendrez bien... il arracha l'étiquette de la fleur qui indiquait de qui elle venait, et le tendit à Lilja, et ajouta : Prenez les miennes, je vous les offre.

Elle resta sans vois, elle le fixa, incrédule. Ce type avait eut le courage de lui répondre on ne répond généralement pas à Lilja lorsqu'elle vous met dehors, c'est une règle vitale. Elle cru un instant qu'elle allait appeler la sécurité pour virer ce gêneur, mais elle se ravisa, et pris finalement les fleurs dans ses mains, puis ajouta :

- Je ne peux vraiment pas les prendre, mon chef est allergique, et on a une conférence dans quelque minutes et je ne voudrais qu'il soit pris d'une envie éternuer, et tout ça, c'est très important. je suis désolé, reprenez les, je les aurais bien prise, mais je peux pas., elle lui tendit les fleurs, qu'il repris, résigné, et ajouta :
- Je peux toujours les livrez chez vous, vous me donnez votre adresse, votre numéro histoire que vous soyez là quand je passe, et je vous les livre.

Lilja roula des yeux et décrocha enfin un sourire. Elle le regarda amusé, elle s’état faite avoir, il avait réussi à avoir son adresse et son numéro de téléphone en moins de temps qui ne faut pour dire Islande. Okay, elle ne lui avait pas encore donné, mais comment aurait-elle pu résister à un aussi beau sourire, elle lui fit signe d’attendre, et rentra dans son bureau et attrapa un post-it. Elle y nota son adresse, et son numéro de téléphone, elle y marqua son prénom. Elle ressorti du bureau et tendit le post-it et dit alors :

- Voilà, je n'ai marqué que le prénom, vu que vous êtes incapable de dire le nom. avait-elle dit le sourire aux lèvres.
- Jóhannsdóttir, maintenant je sais le dire, ça marque les esprits, c'est.. ?
- Islandais. dit-elle en souriant.
- Ce qui explique votre froideur.
- Dehors !rétorqua-t-elle en souriant.

Il ne se fit pas prier. Elle avait le sourire aux lèvres. Une fois qu’il fut suffisamment éloigné, elle se mordit la lèvre et retourna à l’intérieur de son bureau avec cet indescriptible sourire satisfait aux lèvres.

* après leur rencontre *
Après cette rencontre il y a un peu plus d’un an, ils ont commencé à sortir ensemble et à avoir une relation tout ce qu’il y a de plus sérieuse. Mais ils ne sont pas fait pour s’entendre, même en couple, Lilja pensait selon lui encore trop à travailler, il ne cessait de lui dire qu’elle devrait lâcher du mou tandis qu’elle ne cessait de lui dire de e trouver un travail plutôt que d’essayer de vendre ce livre sans avenir. Ils sont fait pour se prendre la tête pour un rien. Ils se sont séparés une première fois il y a six mois, et se sont remis ensemble deux semaines plus tard, ils se sont re-séparé un mois après et se sont remis ensemble pour quatre mois. En faite, ils ont beau se prendre sans cessa la tête, ils ne peuvent pas vivre sans l’autre, les petites remarque quotidienne sont une marque d’affection l’un pour l’autre.

* actuellement, sa raison pour ces vacances *
Actuellement, ils sont séparés depuis un mois, et cette fois Lilja semble bien déterminé à tourner la page, à force de se quitter puis de se remettre ensemble, elle finit par ne plus savoir où elle en est ce qui la perturbe drôlement. Luke quand à lui ne compte pas la laisser partir de la sorte, cela fait un mois qu’ils se sont quittés, c’est leur plus longue séparation. L’état actuel de leur relation est loin d’être au beau fixe, Lilja l’évite comme elle peut, de peur de se remettre de nouveau avec lui pour le quitter à nouveau, elle l’aime mais à du mal à voir une relation durable car jusque là… c’était un peu étrange, un je t’aime, mais je te quitte mais je reviens avec toi incessant.
Luke a été surpris d’apprendre que Lilja avait pris des vacances, au début il a cru que c’était une blague, mais en contactant sa secrétaire, il a su qu’elle était bel et bien partie en vacances. Etrange pour une workaholic comme elle. Mais une lueur d’espoir pour lui, serait-elle entrain de prendre ses distances avec son travail ? Il ne peut que s’en réjouir. Il s’est donc empressé de faire le nécessaire pour la rejoindre, aux Maldives. Elle a sincèrement été heureuse de le voir mais elle s’est montrée plutôt froide lorsqu’elle l’a croisé à l’hotel, lui aussi d’ailleurs. Aussi têtu l’un que l’autre, ils se tournent autours, se font des remarques, mais s’aiment réellement bien au-delà de leur différences de mode vie : elle workaholic, et lui écrivain sans éditeur qui rechigne à travailler.

ED WESTWICK | Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Camping libre de Sidi Boulfdail
» Kit main libre
» Vivre Cuba, libre!
» kit main libre parrot dans mon vito
» Affiche pour la "Matinée du Libre"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
holiday :: Aéroport :: Registre des Passagers-